Persévérance

Patienter… attendre… persévérer… Quels verbes désagréables… !

Pourquoi les choses ne s’arrangent-elles pas plus vite ? Pourquoi la guérison tarde-t-elle ? Pourquoi Dieu ne répond pas ? Pourquoi est-ce que je ne change pas ? Pourquoi… ? Les circonstances de nos vies peuvent engendrer beaucoup de ces « pourquoi ». Pas besoin d’être chrétien depuis de nombreuses années pour se rendre compte que la foi n’est pas un long chemin tranquille et que tout n’est pas résolu d’un claquement de doigt… ou d’une simple prière. La foi ce n’est pas que des miracles, des victoires et l’absence de difficultés.


Et ce n’est pas nouveau.


Jusques à quand, ô Eternel ? M’oublieras-tu sans cesse ? Jusques à quand seras-tu loin de moi ? Jusques à quand aurai-je des soucis et des chagrins au cœur à longueur de journée ? Jusques à quand mon ennemi aura-t-il le dessus ?” (Psaumes 13 :2-3 Sem)


Jusques à quand, ô Eternel, appellerai-je à l’aide sans que tu entendes mon cri ? Jusques à quand devrai-je crier vers toi : au sujet de la violence sans que tu nous délivres ? (Habacuc 1:2)




David et Habacuc, un roi et un prophète ont aussi ressenti cette coupure, ce silence, cette incompréhension.

Voilà une première consolation si c’est notre cas : nous ne sommes pas les seuls. Nous ne sommes pas des mauvais chrétiens. C’est normal de ressentir cela !


Tout prend du temps, c’est là le problème. Et le risque est alors de remettre en question notre foi ou l’amour de Dieu pour nous.


Alors la Bible nous demande de persévérer.


Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance. Romains 8:25


Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Hébreux 10:36


Persévérer, c’est continuer quand on ne voit pas de résultat, avancer même quand on ne voit plus le but, garder la foi quand Dieu semble absent.

Persévérer, c’est tenir bon dans la tempête.


Mais persévérer c’est aussi se relever lorsque on est tombés, recommencer lorsque on a tout faux…


Nous devons continuer à croire envers et contre tout, nous appuyer sur notre position en Jésus-Christ et sur les promesses de Dieu, refuser de douter et d'être abattus par les revers. Kenneth Boa[1]

Comment persévérer ? Sur quoi s’appuyer ?

La foi c’est une relation basée sur la confiance et pas sur les circonstances. Elle se base sur la Parole de Dieu et non sur nos pensées volatiles.

L’un des chants que nous chantons parfois, dit ceci :

«Je t’aimerai, je tiendrai par la foi, rien ne pourrait égaler tes promesses pour moi »[2].

Oui notre foi s’appuie sur des promesses…… et pas sur des promesses en l’air !


Restons fermement attachés à l’espérance que nous reconnaissons comme vraie, car celui qui nous a fait les promesses est digne de confiance. Hébreux 10:23


Et puis, comme ce chant le souligne si bien, persévérer c’est aussi une histoire d’amour. La confiance que Dieu nous aime en tout temps et le désir de lui manifester notre amour en retour. Selon le texte souvent cité de l’épître aux Corinthiens, l’amour persévère[3].


Nous sommes appelés à former une armée de gens tellement fous d'amour pour Jésus qu'ils sont inébranlables. Francis Chan[4]

Et ça, franchement ça me fait envie, à vous aussi ?


Bonne semaine et … tenez bon !


Gérald

[1] Kenneth Boa, Façonné à son image

[2] Darlene Zschech, JEM 640 [3] 1 Corinthiens 13 :7 [4] Francis Chan, Lettres à l’Eglise

18 vues

Posts récents

Voir tout