RÉFLEXION

DU MERCREDI

20.01.2021
où est votre foi ?

Dans les temps de tempête, où est notre foi ? Dans les temps de remise en question, dans la routine du quotidien… ou est notre foi ?

Un jour, les disciples traversent le lac en barque. Soudain une violente tempête les surprend. Et là, alors même que certains sont des pêcheurs professionnels, ils sont totalement désemparés, paniqués… Et Jésus dort paisiblement dans un coin du bateau.

Alors ils le réveillent en criant : « Maître, maître, nous sommes perdus. » (Luc 8 :24)

Aussitôt, Jésus calme la tempête et les interroge : « Ou est donc votre foi ? » (Luc 8 : 25)

Il ne leur reproche pas de ne pas avoir de foi, mais leur demande ou est leur foi… Elle est bien petite selon la transcription de Matthieu de ce même récit.

Si on y réfléchit, la foi, nous en avons de toute façon mais où est-elle ancrée ? Sur quoi ou sur qui repose-t-elle ? C’est justement lorsque nous sommes le plus secoués que cette question prend toute son importance.

C.S. Lewis a dit : Seul un risque réel éprouve la réalité d’une croyance.

Dans le cas des disciples, c’est la panique, ils ne voient plus rien, leurs compétences sont dépassées, pour eux, cela semble être la fin. Ils ont perdu de vue leurs capacité et ils ont perdu de vue leur foi en ce Jésus qui dort dans le bateau. Perdre de vue sa foi est une expérience douloureuse mais pas si exceptionnelle que cela.

En fait, l'expérience la plus sombre que puisse vivre un enfant de Dieu est que sa foi se dérobe à son propre regard. Dieu la voit toujours, mais pas lui. Certes, il est possible d'être tellement environnés de ténèbres que nous ne sachions même plus si nous sommes chrétiens-bien que nous le soyons toujours. John Piper

C’est ce qui est le plus beau, Jésus ne perd pas de vue notre foi, si nous avons décidé un jour de la placer en Lui. C’est peut-être ce qu’il rappelle à ses disciples par « ou est votre foi ? ». N’avez-vous pas choisi de me faire confiance ?

Ce n’est pas la quantité de foi que nous avons qui va nous sauver mais c’est son objet si celui-ci est fiable ! Si notre foi est basée à la mauvaise place, si nous nous sommes bricolés un dieu sur mesure, à notre convenance, lorsque tout s’écroulera autour de nous, cette foi va s’écrouler aussi. Si nous nous sommes nourris de fausses idées de Dieu, nous penserons qu’il nous a abandonnés.

Ecoutons donc ce conseil de John Piper :

Ne scrute pas ta propre foi, fixe plutôt ton attention sur Jésus... Paradoxalement, si nous voulons goûter à la joie de la foi, nous ne devons pas y porter trop d'attention. Nous devons plutôt nous concentrer sur l'excellence de notre Sauveur. John Piper

"Nous devons plutôt nous concentrer

sur l'excellence de notre Sauveur"

Mettre sa foi en Jésus, ce n’est pas un sentiment ou un truc qui nous est tombé dessus. C’est une décision que nous avons prise devant Lui. Cette décision reste valable tant que nous ne la renions pas volontairement. Jésus ne la perdra jamais de vue, même dans les temps de tempête, de doutes et de remise en question, ce choix reste valable.

Ephésiens 6:16 En toute circonstance, saisissez-vous de la foi comme d’un bouclier avec lequel vous pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du diable.

1 Corinthiens 13:13 En somme, trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour, mais la plus grande d’entre elles, c’est l’amour.

Encourageons-nous mutuellement dans la foi,

Gérald

EGLISE
EVANGELIQUE
DE CHÂBLE-
CROIX

+41 24 466 67 07

contact@chable-croix.net

Ch. de Marjolin 71
1860 Aigle

CCP : 18-4443-7

  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon

N'hésitez pas à nous contacter