top of page

La fin du monde?

Tous les évènements qui se déroulent dans le monde actuellement suscitent bien des questions. Et il est tentant de chercher à savoir ce qui va se passer. Où en sommes-nous dans l’histoire du monde ? Est-ce la fin ?




Si cette question est brûlante aujourd’hui, elle n’est pourtant pas nouvelle. Les hommes se la sont posée de tous temps. Ainsi se sont toujours multipliés des prophètes plus ou moins éclairés, des études bibliques détaillant parfois avec une grande certitude les évènements de la fin des temps… Beaucoup de temps et d’énergie, mais est-ce bien utile ? Attention en tout cas à ce que nous écoutons ! Ne nous laissons pas perturber.


Depuis la venue de Jésus, le Fils de Dieu sur notre terre, nous sommes entrés dans les temps de la fin. Ça c’est clair. Des cataclysmes, des guerres n’ont cessés de se produire depuis.

Mais il faut reconnaitre que nous assistons à une accélération des drames, des guerres et des catastrophes naturelles. Dans tous les cas, nous sommes quand même 2000 ans plus près du retour de Jésus que le jour de son ascension… Pas besoin d’être prophète pour le savoir !


Bien sûr que ce peut être intéressant d’étudier les textes pour essayer de comprendre ce qui se passe, ce n’est pas interdit, mais j’ai envie de dire que finalement ce n’est pas forcément si important pour chacun d’entre nous. J’espère que vous ne serez donc pas déçu mais je ne vais pas vous faire une théorie de plus sur la fin des temps, ni vous dire combien de temps il nous reste… Désolé !


Lorsque ses disciples lui ont posé ce genre de question, Jésus a décrit les guerres, les cataclysmes, les persécutions, puis il poursuit :


Quand ces évènements commenceront à se produire, levez la tête et prenez courage, car alors votre délivrance sera proche Luc 21 :28

Prenez courage et pas commencez à vous faire du souci. Dieu règne toujours sur le monde et c’est lui qui conduit l’Histoire. Rien n’chappe à sa volonté et la fin du monde ne sera pas marquée par un grand crash final ou une catastrophe nucléaire mais par le retour de Jésus-Christ. La foi dans les paroles de Jésus nourrit une espérance plus forte que l’angoisse que suscitent les catastrophes qui nous sont annoncées.


En fait la seule chose qui doit nous faire du souci est ce que Jésus ajoute quelques lignes plus loin :

Prenez garde à vous-mêmes pour que vos esprits ne s’alourdissent pas à force de trop bien manger, de trop boire ou de vous tracasser pour les choses de la vie, si non ce grand jour vous surprendra tout à coup. Luc 21 :34

Dans un petit livre à propos du coronavirus, John Piper a écrit :

Jésus veut que nous considérions les douleurs de l’enfantement (y compris le coronavirus) comme des rappels et des alertes en vue de son retour et il désire que nous soyons prêts. John Piper


Et c’est exactement ce qui est important pour nous aujourd’hui. Tous ces drames nous rappellent que Jésus va revenir « bientôt ». Nous n’avons pas besoin de savoir quand et comment mais de nous tenir prêts quoi qu’il arrive. Concrètement, il s’agit de nous tenir toujours plus près de Jésus afin que notre foi ne défaille pas et de le servir auprès de ceux qui nous entourent selon ce qu’il nous inspire. Ce n’est pas trop compliqué mais pourtant…


Dieu n’a pas abandonné la partie, Jésus revient. Prenons courage, gardons les yeux fixés sur Jésus et que cette situation nous amène à désirer et à hâter ce retour encore plus ardemment.


Gardons les yeux fixés sur Jésus, qui nous a ouvert le chemin de la foi et qui la porte à la perfection. Parce qu’il avait en vue la joie qui lui était réservée, il a enduré la mort sur la croix, en méprisant la honte attachée à un tel supplice, et désormais il siège à la droite du trône de Dieu. Hébreux 12:2

Maranatah !


Gérald

25 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page