Merci pour la croix!

Merci pour la croix, c’est le titre d’une chanson de Matt Marvane.

(https://www.youtube.com/watch?v=ZqLmznwKju4 )


Et en l’écoutant je me demande si je réalise vraiment ce que je dois à Jésus. Est-ce que ce merci vient vraiment du fond de mon cœur ?


J’ai tellement l’habitude de voir des croix, d’entendre que Jésus est mort à la croix, Est-ce que j’entends encore que je suis personnellement concerné, qu’il est vraiment mort à ma place ?

Dans le cours Alphalive un intervenant le présente ainsi : Même si vous étiez la seule personne au monde, Jésus serait mort pour vous. C’est aussi personnel que cela.





En méditant sur la croix et en pensant à Jésus cloué là, souffrant et agonisant je devrais m’écrier « Non attendez, il y a erreur, ce n’est pas juste, ce n’est pas lui, il n’a rien fait. C’est moi que vous devez mettre à mort ! » Oui j’ai de la peine à imaginer que si Jésus est là, c’est à ma place et que c’est totalement injuste !


Il a pris nos péchés sur lui et les a portés dans son corps, sur la croix, afin qu’étant morts pour le péché, nous menions une vie juste. Oui, c’est par ses blessures que vous avez été guéris. 1 Pierre 2:24


Nous ne devrions pas nous lasser de méditer sur cette réalité et ses implications pour nos vies. Notre espérance en sera fortifiée et notre vie de tous les jours en sera impactée durablement. Ca change tout! Nous ne devrions pas nous laisser être blasés et habitués devant ce cadeau, notre amour pour Jésus en sera affermi et nous guidera.


Nous avons constamment tendance à arrêter de nous souvenir de la croix, et à commencer à dépendre du légalisme et de nos propres efforts. C. J. Mahaney – Une vie centrée sur la croix

Oui le légalisme et l’autojustification ne sont jamais bien loin. Or tous ces efforts ne font que nous éloigner de Dieu et créent des tensions entre nous. Ils ne nous donnent aucune assurance et rendent la vie compliquée.


Lorsque nous acceptons dépendre uniquement de Jésus mort à notre place, les perspectives sont bien différentes :


Quand vous êtes tentés de douter de l'amour de Dieu pour vous, tenez-vous devant la croix. Je crois que son Père nous chuchoterait alors "N'est-ce pas suffisant ? Que pourrais-je faire de plus pour te persuader que je t’aime ?" Voilà jusqu'où va l'amour de Dieu. C. J. Mahaney – une vie centrée sur la croix

Quel cadeau de pouvoir vivre en paix parce que nous savons que notre vie dépend d’un Dieu qui nous aime et qui l’a prouvé d’une façon aussi radicale et aussi personnelle. C’est un puissant soutien, un réconfort.


Jésus a été plongé dans le seul orage qui soit capable de nous noyer vraiment. Si l'image de Jésus courbant la tête dans cette tempête suprême est gravée au plus profond de votre être, vous ne demanderez plus jamais "Dieu ne t'inquiètes-tu pas de moi ?".(…) vous saurez combien il vous aime, combien il prend soin de vous. Et vous pourrez gérer toutes les contrariétés de la vie dans la paix. Timothy Keller Jésus, une royauté différente

Une vie radicalement différente libérée et, même si elle n’est pas facile, tellement belle et pleine de sens.


Oui merci Jésus d’avoir pris ma place sur cette croix. Merci d’avoir subi les conséquences de ma nature tordue et mauvaise et de m’offrir ton pardon, ta vie et la liberté en échange. Je peux alors choisir de dire, avec Paul : Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi. Ma vie en tant qu’homme, je la vis maintenant dans la foi au Fils de Dieu qui, par amour pour moi, s’est livré à la mort à ma place. Galates 2 :20



Pour terminer, je peux proclamer cette assurance avec Dan Luiten : Jésus a été attaché à la croix pour moi, c'est à dire à ma place, pour mon bien, pour mon salut, pour ma guérison et en le faisant , je reçois ce cadeau immense : la vie!




Belle semaine,


Gérald

19 vues

Posts récents

Voir tout