Quel habit choisir ?

Revêtez-vous du Seigneur Jésus (Romains 13 :14)


Ah, et ça veut dire quoi ?


Qu’est-ce que je vais mettre aujourd’hui ? Un choix difficile parfois et plus on en a, plus c’est compliqué… Un choix quotidien pourtant : Chaque matin, nous devons décider quel habit nous allons mettre pour sortir.

L’habit revêt une grande importance parce que l’image que nous allons montrer en dépend. C’est la première chose que les autres verront et le regard des autres est souvent important pour nous.


Vous ne me croirez peut-être pas, mais se revêtir du Seigneur Jésus a quelque chose de commun avec ces essayages devant notre penderie pour trouver le bon habit en fonction des circonstances.




Se revêtir du Seigneur Jésus c’est répondre à cette même question « Qu’est-ce que je vais montrer ?» De ce choix dépendra ce que les autres percevront en me voyant.


Débarrassons-nous de ce qui se fait dans les ténèbres et revêtons-nous de l’armure de lumière (Romains 13 :12)


Se revêtir de la sorte implique mon attitude, mes actes, mes paroles et même mes pensées. Ce vêtement n’est rien de moins que l’homme nouveau qui correspond à la pensée de Dieu, celui qui s’approchera le plus de l’être dont Dieu rêvait en me créant.


Il faudra tout d’abord enlever ce que nous portions avant, ces vêtements sales, déchirés ou provoquants (inconduite, impureté, désirs mauvais, passions mal orientées, convoitise mais aussi colère, irritation, méchanceté, insultes grossièretés selon col. 3 :5/8).

Un peu plus loin dans ce texte Paul nous décrit à quoi ressemble ce nouveau vêtement :


Ainsi, puisque Dieu vous a choisis pour lui appartenir et qu’il vous aime, revêtez-vous d’ardente bonté, de bienveillance, d’humilité, de douceur, de patience- supportez-vous les uns les autres, et si l’un de vous a quelque chose à reprocher à un autre, pardonnez-vous mutuellement ; le Seigneur vous a pardonné : vous aussi, pardonnez-vous de la même manière. Et, par-dessus tout cela, revêtez-vous de l’amour qui est le lien par excellence. (Colossiens 3:12-14 Sem)

Lorsque nous avons reçu le baptême, nous avons revêtu Christ (Galates 3 :27). Ce vêtement est donc là à notre disposition, c’est celui qui correspond à ce que nous sommes. Mais nous le comprenons bien avec le texte que nous venons de lire : nous devons choisir chaque matin ou devant chaque circonstance de le revêtir ou non. Vais-je revêtir cet homme nouveau que j’ai reçu en cadeau ou alors ces vieux habits sales, puants mais qui sont tellement plus à la mode ? C’est comme si un banquier allait travailler avec des vieux jeans troués et plein de terre…


Par contre, il faut le dire, il y a quand même une différence fondamentale avec le fait de choisir un habit. Un habit c’est une façade, une apparence. Mais revêtir Christ ce n’est pas pareil, c’est l’intérieur qui doit être changé en premier lieu. Cela consiste… à être renouvelés par le changement qui oriente notre pensée et à nous revêtir de l’homme nouveau (Ephésiens 4 :23). Cet habit doit refléter ce qui nous habite, si non ce n’est que de la religiosité ou du légalisme. Cela reste des aspirations humaines sans valeur (Colossiens 2 :23) Ça ne donne rien que la mort.


Dieu est glorifié non par une conduite généreuse et pleine de bonté, mais par un comportement qui résulte de notre dépendance vis-à-vis de Christ. Jerry Bridges – La joie de craindre Dieu

Revêtir Christ c’est choisir de dépendre de lui dans chaque journée, dans chaque circonstance de ma vie. C’est ce qui l’honore, le glorifie et c’est aussi ce qui permet à ceux qui m’entourent de le voir.



Alors quel habit vais-je mettre aujourd’hui ?


A bientôt.


Gérald



59 vues

Posts récents

Voir tout