Tournez les yeux…

Qui regarde vers lui est rayonnant de joie Ps 34 :5


Tournez les yeux vers l’Eternel et rayonnez de joie… tournez les yeux vers les biens matériels et les réalités de ce monde et soyez remplis d’inquiétude et de tristesse !

Non, cette phrase-là n’est pas un verset biblique, mais c’est pourtant une réalité bien biblique et confirmée par l’expérience.



En étant attentif à mes pensées lorsque je suis anxieux ou inquiet, ce qui m’arrive bien trop souvent, j’ai constaté que toute ces sources d’inquiétudes ne sont généralement que des choses sans importance à long terme. Nous nous inquiétons pour tout ce que nous pouvons perdre, pour tout ce qui risque d’arriver ou au contraire de ne pas arriver, tout ce qui pourrait mal se passer. Je ne parle pas des soucis que l’on peut se faire pour des sujets lourds et douloureux, comme la santé de nos proches par exemple. Ils sont parfois bien réels. Mais si nous nous mettons à regarder tous ces soucis qui nous alourdissent au quotidien dans la perspective de l’éternité, qu’en restera-t-il au bout du compte ?



 

Toutes les choses pour lesquelles nous nous inquiétons n’ont aucune influence sur notre éternité, AUCUNE !

Par contre, rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu, absolument RIEN !

Et rien n’empêchera ses promesses et ses plans de se réaliser.


 

« Loué soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans son grand amour, il nous a fait naître à une vie nouvelle, grâce à la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, pour nous donner une espérance vivante. Car il a préparé pour nous un héritage qui ne peut ni se détruire, ni se corrompre, ni perdre sa beauté. Il le tient en réserve pour vous dans les cieux,» (1 Pierre 1:3-4 Sem)


C’est pourtant parfois tellement difficile de ne pas s’inquiéter, de ne pas se laisser envahir par les problèmes ou les craintes de ce qui pourrait se passer. Et on le voit bien aujourd'hui!

La seule espérance qui ne déçoit pas s'appuie sur Celui qui en est l'auteur. Ce qui ne vient pas de Dieu ne peut nourrir notre espérance mais seulement faire grandir notre inquiétude.

En réalité, ces choses qui nous inquiètent volent la place de Dieu dans notre cœur. C’est ce que dit Rick Warren dans une méditation quotidienne :

L'inquiétude chez un croyant est le symptôme d'un problème plus profond. Elle montre que Jésus n'occupe pas la première place dans sa vie. Quand nous nous inquiétons, nos priorités sont bouleversées… Chaque fois que quelqu'un ou quelque chose d'autre lui vole cette place notre niveau d'inquiétude monte d'un cran. Rick Warren dans une méditation publiée sur le Top C

Et là, vous je ne sais pas, mais moi je m’en prend plein la figure !!! Quand la vérité est ainsi mise en lumière, ce n’est pas toujours agréable à entendre !


Qu’est-ce qui occupe la première place dans ma vie ? C’est ce qui nourrit le plus mon inquiétude ! Et comment vivre sans se faire du souci ? …ou moins de soucis… Mettre Jésus à la première place. Apparemment c’est si simple et pourtant je crois que cela peut prendre toute une vie pour y arriver et encore ! Toutefois, ce n’est pas une raison pour baisser les bras. D’ailleurs, ce n’est pas une option. Si l’on en croit ce que dit Jésus, c’est même d’une importance vitale pour nous :


Prenez garde à vous-mêmes pour que vos esprits ne s’alourdissent pas à force de trop bien manger, de trop boire et de vous tracasser pour les choses de la vie, sinon ce grand jour vous surprendra tout à coup. Luc 21:34


L’enjeu va donc bien au-delà du simple fait d’arrêter de se faire du souci

Le but de la vie, n’est pas de jouir du bonheur, de la prospérité et de la tranquillité maintenant. Notre défi c’est de placer Dieu en premier avant toute autre chose. Et ce n’est pas le chemin de la tristesse et de l’austérité… au contraire justement. Regardez le verset cité au début. Et dans la bouche de Paul, c’est même une invitation, oserait-on dire un commandement ?


Réjouissez-vous en tout temps de tout ce que le Seigneur est pour vous. Oui, je le répète, soyez dans la joie. Philippiens 4:4


C’est bien cette attitude de renoncement et de recentrement sur Dieu qui nous ouvre le chemin du bonheur dès maintenant. Un bonheur si bien affermi, si solidement fondé que rien ne pourra le voler. C’est tentant non ?

Si vous recherchez Dieu comme le bien le plus absolu de votre vie, alors le bonheur s'y adjoindra. En revanche, si vous recherchez votre bonheur personnel, vous n'aurez ni l'un ni l'autre Timothy Keller

Alors comment s’habituer à tourner les yeux vers le Seigneur plutôt que vers tout ce qui appartient à la réalité de ce monde ? Comment remettre les choses à leur juste place ?

Le jeûne est un outil très concret qui peut nous aider. Jeûner c’est renoncer à un ou plusieurs repas, renoncer temporairement à la télévision, aux jeux peut être à tel sport… et chercher plus ardemment la présence de Dieu.


Le jeûne est l'ennemi fidèle de notre asservissement fatal aux choses anodines. John Piper

Si notre faim de Dieu est aussi faible, ce n'est pas parce qu'il manque de saveur, mais c'est parce que nous ne cessons de nous remplir d'autre choses… Toujours John Piper (qui n’y va pas par quatre chemins !)

Jeûner consiste à renoncer à des choses justes et légitimes dans le but de proclamer que nous avons encore plus besoin de Dieu lui-même.

Le jeûne est une proclamation périodique, certes, mais parfois déterminante. Il proclame que nous préférons être assis à la table de Dieu et goûter à son festin dans le royaume des cieux, plutôt que de nous nourrir des plus grands délices de ce monde. John Piper (vous l’auriez deviné !)

N’oublions pas que pour beaucoup de chrétiens aujourd’hui encore, choisir Dieu avant tout n’implique pas de sauter un repas de temps en temps mais de renoncer à la liberté ou à la vie même ! Dans de telles circonstances, pas besoin de leur demander où ils fixent leur regard, où sont leurs priorités.


Trouver le bonheur implique vraiment un choix, celui de ne plus se fixer sur toutes ces choses « du monde présent » comme les nomme la Bible, mais de lever les yeux vers Celui qui nous promet un héritage incorruptible. Ne nous décourageons pas et ne culpabilisons pas mais persévérons ensemble pour vaincre l’inquiétude qui nous paralyse si souvent, qui nous décourage et qui nous attriste.

Notre plus grand plaisir est et sera toujours en Dieu seul !


Je garde constamment les yeux fixés sur l’Eternel. Puisqu’il est près de moi, rien ne peut m’ébranler. Psaumes 16:8 ¶


Courage à tous et bonne semaine,

Gérald

22 vues

Posts récents

Voir tout